Les statuts de la société à gouvernance coopérative des Fermes Solaires du Mont-Valérien, également désignée par l’acronyme FSMV, ont été déposés. Vous trouverez sur les pages de ce site les règles de fonctionnement de la structure et ses obligations.

Alexandre Rojey, Rueillois, animateur du Think tank IDées à la Fondation Tuck, Ancien d’IFP Energies nouvelles, écrivain scientifique en prospective, développement durable, énergie et ressources, a accepté d’être parrain du projet FSMV de coopérative citoyenne de production d’énergie photovoltaïque. Considérant désormais le dérèglement climatique comme inéluctable, il invite chacun à se mobiliser dans ce type d’actions locales pour en limiter les effets.

Nous avons créé les Fermes Solaires du Mont-Valérien (FSMV), dans les Hauts-de-Seine, pour produire de l’énergie renouvelable et locale. Et nous avons beaucoup d’énergie pour cela.

Nous franchissons les étapes nécessaires à un tel projet au fur et à mesure des obligations légales auxquelles nous sommes confrontés (constitution d’une équipe, dépôt des statuts, création d’un site, etc).

À bientôt…

Nos objectifs en deux points :

  • Installer, d’ici 2021, une dizaine de toitures solaires au niveau locale ayant une production de 1000 MWh/an d’énergie renouvelable grâce à un investissement de 1 million d’euros,
  • Créer des emplois locaux (études, installations, services d’entretien, etc).
­